Mode

Robe de grossesse facile : Trouvez votre inspiration ici !

L’arrivée d’un tout petit être à l’intérieur de soi nous amène à une bonne résolution pour neuf mois entiers : celle de trouver une robe aussi confortable et jolie ! Or, rares sont les marques qui se spécialisent dans le domaine. Aussi, il est sollicité d’en confectionner. Décryptage des modèles.

La classique : une robe maxi à sangle

Sa matière est à la soie avec une couleur un peu vive comme le kaki. Très légère, il suffit de créer un petit tunnel sur les bords des décolletés et y glisser un ruban satiné pour briser sa sobriété. La sangle est la manière qui permet de créer les fronces et offre assez de largeur pour le développement du ventre. C’est ainsi une robe qui peut vous aller durant le reste de la grossesse. Pour parfaire le tout, le bas est à terminer par des volants. Cette robe maxi peut également être réalisé avec des tissus imprimés ou satinés. Visitez Lucette et Suzette, pour vous aider à en confectionner.

Chemise robe : La robe à manche et à ceinture nouée

La grossesse est une bonne excuse pour se mettre dans l’air du temps. La version chemisier a le vent poupe de nos jours et elle s’avère être parfaite à cause de sa forme oversize. Notre modèle est demi-boutonné en haut, le reste se constitue d’une jupe à fronces à mi-genou, avec une ceinture élastique et que l’on peut nouer avec un ruban à l’extérieur. Pour sortir du classicisme, les rayures de la partie hautes s’opposent à celles du bas et la ceinture est au ton unique satiné en harmonie avec la couleur des rayures.

À la japonaise : une encolure ronde et une jupe évasée

Pour la confectionner, il faut peut-être un niveau une peu avancé que les deux premiers modèles. Vous pouvez la confectionner avec du jersey ou de la batiste avec une doublure. L’encolure ronde est très confortable, les épaules sont assez longues et couvrantes pour éviter les coups de vent. Le tour de la poitrine est serré pour s’ajuster à la taille des seins. Un tel élastique peut s’étirer jusqu’à 30% pour que la robe puisse encore être adéquate aussi longtemps avant le terme de la grossesse. La jupe à empiècement descend jusqu’à mi-genou. C’est une des tenues parfaites pour un working-look.

Le cache-cœur : pour un décolleté en V

Aux tons veloutés avec une allure chiffon, cette robe mettra une femme plus qu’à son aise. Toujours dans un style à empiècement, le haut se croise pour former le cache-cœur, le chevron du décolleté est symétrique au nœud de la ceinture. La partie jupe évasée à fronces multipliées permet à cette robe de se balancer dans le vent. Cette allure à plis n’autorise pas tellement de mettre les épaules à nus c’est pourquoi il est nettement conseillé d’adopter des manches à mi-avant-bras tombantes. Une robe cache-cœur est celle faite pour une poitrine assez généreuse, qui est justement inévitable avec la grossesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *